AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eli - Never look back..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elina Svensson

avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 28/12/2016 ☆ MESSAGES : 47 ☆ IDENTITES : Shiloh la toute chou
☆ DISPO RP : SI PATIENT, OK

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Eli - Never look back..   Mer 28 Déc - 11:36


✩ ✩ ✩ ✩ ✩
Never regret anything because at one time it was exactly what you wanted


nom ∞ Svensson. Fils de Sven. Un illustre ancêtre, très certainement. Ou plutôt, un gars comme tout le monde. Svensson, c'est le nom de mes parents. Une identité que j'aime et que je n'oublierai jamais. Un nom que je porte avec fierté, même s'il n'est pas toujours facile à apprécier à sa juste valeur.. L'inconvénient d'avoir un père sportif de haut-niveau, qui s'est même illustré au niveau international en portant haut les couleurs Suédoises, certainement. Heureusement, il n'est connu que par les passionnés de hockey sur glace. Ce qui limite les retombés. Et, surtout, depuis la mort de mes parents, mon frère et moi sommes quelque peu épargnés de cette reconnaissance qui n'est pas la nôtre au final. prénom(s) ∞ Mes parents ont opté pour Elina. Un choix que j'aime bien en fait. Et oui, je ne fais pas vraiment partie de ces personnes qui se plaignent sans arrêt du moindre détail autour de leur vie. Prénom compris. Non, moi, Elina.. Ca me plait pas mal. Ca sonne bien, c'est plutôt agréable à entendre. Pas super courant (surtout or de ma Suède natale), sans pour autant venir d'un autre âge.. Je peux dire sans vraiment me tromper qu'il me correspond bien. Puis, il fait échos à celui de mon ainé, Elias. Elias et Elina, franchement.. C'est classe, non ? En ce qui concerne mon deuxième prénom, Shirley, je n'ai vraiment aucune idée de sa provenance. Mais, je l'aime bien aussi, ce prénom. Sans faute, les parents ! âge ∞ J'ai donc 26 ans. 26 années de conneries, de délire, de rire et de pleurs. date et lieu de naissance ∞ Je suis née le 17 octobre 1990, à Stockholm. Moi qui préfère les fins d'années, je suis à nouveau plutôt bien tombée. Non, vous n'arriverez pas à me faire râler sur ma propre histoire. Du moins, dans mes plus jeunes années. Après, ça se gâte, malheureusement.. nationalité et origine ∞ Je suis une p'tite Suédoise. Et oui, ne vous attardez pas trop sur la couleur de mes cheveux. Disons que pour ce trait là, j'ai hérité de ma mère. Avec des origines Canadiennes, le cliché de la grande blonde est un peu malmené. Bon, pour les puristes de stéréotypes, mon côté Suédois est tout de même fortement marqué, rien que par mon regard et les traits de mon visage, hein. profession ∞ Etant une grande passionnée de jeux vidéos -sans pour autant en oublier la vie réelle !-, j'ai rapidement voulu travailler dans ce domaine. Sans oublier, bien entendu, mon imagination quasi sans limite et mon goût pour l'animation en 3D et compagnie, ainsi qu'un coup de crayon pas si dégueux que ça. C'est donc tout naturellement que je suis devenu Game Designer pour un grand groupe. Même si je travaille sur plusieurs petits projets pour certains indépendants, je me consacre essentiellement au développement d'un MMORPG (un jeu massivement multijoueurs pour ceux qui se poseraient la question), qui fait sa place sur le marché mondial. Enfin, disons que c'est la proposition qui m'a été faite et qui m'a influencé dans ma volonté de quitter Stockholm. En plus de cela, je n'hésite pas à passer du temps sur le jeu, mettant ma casquette de [/u]Game Master[/u], même si j'ai encore un autre compte privé -pour être tranquille !-, sur lequel seuls les joueurs avec qui j'ai tissé des liens avec le temps savent que c'est moi derrière l'écran. statut civil ∞ Officiellement célibataire. Bref, une vie normale pour une nana de mon âge, même si.. Enfin, je veux dire que Darren a toujours une place dans mon coeur, même si je tente de fuir nos souvenirs puisque je sais qu'ils sont vains puisqu'il n'est plus de ce monde. Du coup, je profite de ma jeunesse, avant d'espérer pouvoir me poser à nouveau avec un autre que lui. orientation sexuelle ∞ Jusqu'à la disparition de Darren, je me définissais comme hétérosexuelle, n'ayant pas réellement chercher plus loin puisque je ne jurais que par Darren. Je le suis certainement toujours encore, bien que ce soit quelque peu compliqué.. Disons que j'ai découvert la douceur féminine à laquelle j'ai cédé plusieurs fois. Après tout, cette ouverture me permet de multiplier les conquêtes. Une vie qui n'est pourtant pas moi, mais dont j'ai besoin. J'ai besoin de sentir une attention autour de moi, même si elle est nettement moins forte qu'elle ne l'était avec Darren. Si je suis bisexuelle ? Sans doute, finalement. Même si j'ai plus tendance à me perdre plus facilement dans les bras d'un homme. J'en sais trop rien. traits de caractère ∞ Rapidement, on peut me qualifier de personne : altruiste, pas vraiment courageuse (dans le sens où je préfère la tranquillité de ma p'tite vie), très curieuse -parfois trop-, douce dans ma façon d'être et de penser, mais énergique au quotidien (je ne peux pas rester les bras croisés bien longtemps), franche quand ça m'arrange (sinon, je suis capable de faire l'autruche face à mes propres problèmes pour tenter d'aider les autres à la place), très créative (une nécessité pour mon travail !), assez indépendante (dans le sens où je m'en fous de l'avis des autres. Je vis ma p'tite vie, si ça ne plait pas à d'autres la façon dont je la mène et bien.. Tant pis pour eux), soigneuse sans pour autant être maniaque, j'ai un goût assez prononcé pour la compétition étant très joueuse, pétillante et souriante (et oui, la vie est une pomme dans laquelle il faut croquer à pleine dents !), pas mal rusée lorsque j'ai une idée en tête, il y a des moments où je peux être très caractérielle et têtue, un p'tit côté dépressive aussi (toujours depuis la disparition de mon Ecossais adoré), un brin jalouse (sauf avec mes distractions visant à me faire oublier Darren, hein), méfiante envers les inconnus (le côté Suédois, sans doute), parfois bien autoritaire et renfermée, sans oublier ma capacité à réagir sous l'impulsion plus que par réflexion très souvent. groupe ∞ Wound avatar ∞ Anna Speckhart. crédits ∞ Tumblr, Bazzart..


J'adore les voyages. Découvrir de nouvelles contrées, de nouvelles cultures.. Franchement, c'est le pied. C'est d'ailleurs pour cette raison que je n'ai pas hésité à sauter sur l'opportunité pro' qui m'a été faite, en quittant ma Suède. Bon, j'aime mon pays plus que n'importe lequel. C'est pourquoi je risque de faire la navette bien souvent pour aller me ressourcer. ► Les animaux, le dessin (surtout sur tablette et sur mon ordinateur), les sorties ciné, la musique .. Disons que je sais m'occuper lorsque je ne suis pas derrière mon ordinateur ou mes consoles à travailler ou à jouer ! ► En parlant d'animaux.. J'ai un adorable jeune golden retriever, Guizmo qui a déjà un an. Mais, il y a aussi Patou, mon p'tit félin feignant. Un chat d'une dizaine d'années que j'ai recueilli il y a trois ans d'un refuge. ► Même si j'ai finalement mis le hockey de côté, je garde tout de même un pied dans ce monde-là en regardant quelques matchs ou en m'amusant à aller patiner de temps à autre. Sans prétention par contre. J'ai raccroché ma crosse et elle prend la poussière. C'est trop douloureux. ► Les langues étrangères me passionnent, même si je n'excelle pas vraiment dans l'exercice. Ainsi, en plus du Suédois, je me débrouille parfaitement en Anglais (et ouais, il n'y a pas de miracle ! Ca aide d'avoir grandi en Suède, pays où l'Anglais est très important !), mais aussi en Français (merci maman). Enfin. Je bavarde plus que je ne parle et ce, toujours avec mon p'tit accent du Grand Nord qui me colle à la peau. Mais, je l'aime bien, moi, mon p'tit accent. Après, j'ai également quelques très vagues notions de Finnois. Notions, hein. Cette découverte, je l'ai faite grâce au hockey. J'ai pas mal d'amis Finlandais. Une sorte d'échange de bons procédés linguistiques ! N'allez pas me demander d'animer un débat dans ces langues-là par contre. C'est au-delà de mes capacités ! ► Je ne suis pas du matin. Mais alors vraiment pas. Evitez de me parler dans les premières heures suivant mon réveil. Surtout si j'ai presque fait une nuit blanche, à parler avec mes amis restés en Suède (merci le décalage horaire) ou si j'ai travaillé sur mon ordi, une tasse de café sous la main. ► Au volant, je ne suis de loin pas comme la grande majorité des nanas qui, il faut le reconnaître, ne savent pas rouler. Bon, d'accord, j'ai peut-être aussi une conduite un poil sportive. Je n'y peux rien, je déteste lorsque ça ne roule pas. Heureusement, en Suède les gens sont -théoriquement- habitués à la neige par exemple. Du coup, ça roule pas trop mal n'importe quand dans l'année. Je crains le pire pour les quelques flocons pouvant tomber ici par contre. Je sens que je n'ai pas fini de rager derrière le volant de ma p'tite Audi lorsque je me fais le plaisir de la sortir du garage. Surtout qu'en temps normal, j'aime énormément marcher ou me déplacer en rollers. ► Certains peuvent me qualifier, d'ailleurs, de garçon manqué. Il est vrai que d'avoir grandi avec Elias m'a apporté tellement plus d'amis que d'amies. Puis le hockey n'aidait pas vraiment .. Mais, du coup, je sais cultivé ma féminité à côté, sans pour autant sortir comme une pouffe superficielle qui baigne dans les pots de peintures ! ► Je n'aime pas spécialement perdre, même si j'adore jouer. Que ce soit au bowling ou au Monopoly.. Il faut que je gagne ! Quitte à ruser de fourberies (gentilles, hein) pour y arriver ! ► Même si je ne dors pas, je suis capable de rester des heures sous ma couverture, à écouter la pluie tomber dehors, ou à passer le temps sur mon téléphone. Le mieux ? En étant accompagnée. Mais, seule, avec Guizmo pas loin, c'est classe aussi ! ► Sans être une accro au shopping, j'avoue que j'aime bien me faire quelques petits plaisirs par moments.. ► Mes cheveux ? C'est ma vie. Que personne ne les coupe ni même ne les touche au risque de se faire bouffer le poignet ! ► Sans Darren, ma vie a perdu de son aura. C'est pourquoi je me laisse aller sur quelques points, prétextant vouloir profiter de mes jeunes années.. ► Où que j'aille, j'ai toujours un p'tit carnet avec un crayon voire même ma mini tablette, pour être capable de garder la moindre idée pour mon travail. C'est bien connu que les plus grands éclats de génie arrivent toujours lorsqu'il ne le faut pas. Et bien moi, je suis parée à cette éventualité. ► Si je n'avais pas choisi de me lancer dans le game design, je pense que j'aurai fait de l'astrophysique. L'immensité d'une galaxie sans fin m'a toujours passionnée et intriguée. Puis oui, j'ai parfois la tête dans les nuages, donc bon. J'adore, entre deux idées pour mon travail nocturne, me perdre dans le ciel étoilé. ► Malheureusement pour moi, mon visa dans ce pays touche presque à sa fin.. Et ça m'inquiète un peu. Je me plais bien, ici. On forme un bon petit groupe de geeks et, clairement, ils vont me manquer si je dois rentrer à la maison.. Ma vie n'est pas aussi parfaite que je l'ai rêvé il y a quelques années de ça. Mais, elle me convient.
prénom ∞ Ah, la curiosité  pseudo ∞ C'est un très vilain défaut  âge ∞ OK ! Tout est déjà dit chez Shiloh  une suggestion ∞ Aucune pour ce p'tit fofo tout sympa  une remarque ∞ Non plus ! besoin d'être parrainé ∞ J'suis déjà comme un p'tit poisson dans l'eau, merci . codes à remplir ∞
Code:
<b>Anna Speckhart</b> <span class="pris">★</span> <i>Elina Svensson</i>
Code:
<b>Game designer</b> <span class="pris">★</span> <i>Elina Svensson</i>


Dernière édition par Elina Svensson le Jeu 12 Jan - 16:19, édité 4 fois
Elina Svensson

avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 28/12/2016 ☆ MESSAGES : 47 ☆ IDENTITES : Shiloh la toute chou
☆ DISPO RP : SI PATIENT, OK

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   Mer 28 Déc - 11:37


✩ ✩ ✩ ✩ ✩
t’s never too late to be what you might have been


24 octobre 1984, Sweden, Uppsala

« Jamais tu ne pourras approcher cette nana, Jan ! Enfin, si tu lui décroches ne serait-ce qu’un sourire, je te paie un verre. »

Le regard de Jan Svensson, l’Homme aux mille et une conquêtes, celui-là même que toutes les filles de l’université voulaient dans leur lit, ne pouvaient se détourner de cette jeune femme. Il ne l’avait jamais vu auparavant. Ses sources qui feraient tout pour avoir l’attention du grand blond étaient toutes en accord sur un point : cette jeune canadienne à la chevelure affriolante venait d’arriver dans la ville. Ainsi, Uppsala accueillait une nouvelle potentielle conquête…

La star de l’équipe de hockey universitaire avait donc une nouvelle victoire, de choix, à ajouter à son tableau de chasse. Il la dévorait du regard jusqu’à ce qu’une blondinette surgisse derrière lui pour lui voler un baiser sur sa joue. Reportant son regard meurtrier sur la coupable de ce délit (car jamais, ô grand jamais on ne prenait Jan par surprise, et ce, même avec le statut privilégié « d’ancienne conquête », encore moins lorsqu’il était à l’affût d'une nouvelle), cette fameuse inconnue porta enfin son regard sur Jan. La situation n’était pas à son avantage, son grand ami qui lui avait lancé ce pari débile en était même fortement amusé. Nouvelle victime du regard assassin de Monsieur Svensson. Mais la chose était faite et réussie dans un sens : Jan avait su attirer son attention, mais pas forcément de la meilleure des façons..


21 décembre 1984, Sweden, Uppsala

« Non, tu ne vas tout de même pas faire ça Jan ! Tu es déjà un parfait salop avec les autres.. Et elle est plutôt pas mal, la miss Ericksson. Arrêtes de te borner avec cette Canadienne, pour une fois qu’une nana s’en fiche de toi ! »

Une pointe de jalousie ? Pourtant, c’était clair dans sa tête. Ce soir, il irait à la fête de Noël avec la Ericksson, certes. Mais, il avait une envie toute particulière de changer de cavalière pendant la soirée. Oui, c’était bien tentant. Au pire, la blonde ne lui parlera plus pendant quelques jours pour finalement revenir dans ses bras au moindre sourire ? Le jeu en valait la chandelle..

Entre deux chansons, Jan faussa compagnie à la blonde qui n’avait de cesse de trop le coller à son goût. Trouvant rapidement l’objet de tout son désir, il ne pouvait que l’approcher avec une tentative de drague qui ne lui ressemblait pas. Face à la demoiselle, il n’était plus le même. Le gars très sûr de lui laissait place à un autre bien plus réservé, pesant chacun de ses mots avant de les prononcer. Un mot de travers et la belle s’éclipserait.. A force d’un baratin plus ou moins organisé, notre Don Juan eut ce qu’il voulait, et même bien plus..


21 juillet 1987, Sweden, Stockholm

« On ne se marie pas parce qu'on s'aime, mais pour s'aimer. »

Une journée ensoleillée, une foule d’invités. Cette journée allait être toute spéciale pour Caroline et Jan. Ils avaient décidé de se marier en cette année puisqu’ils étaient tous deux fraîchement diplômés et surtout, ils n’avaient cessé de s’aimer au cours de ces dernières années. Jan était devenu un tout autre homme, bien plus respectable et plus posé qu’il ne l’avait été auparavant. Sa fiancée, sa future femme et mère de ses enfants était la plus belle chose qu’il lui soit arrivé. Lui s’était lancé dans une carrière d’homme d’affaires, chose facilitée par son père qui lui légua l’immense firme familiale à son décès, quelques jours avant le mariage. Sa passion pour le hockey était intacte et il continuait de jouer parmi une équipe de division respectable en plus de son travail. Elle, elle était devenue une avocate dans le droit international déjà très prisée et redoutée de ses adversaires. Bref, une situation idéale pour se poser pour de bon..

Une fois mariés, les jeunes époux s'installèrent dans une charmante maison dans la banlieue de Stockholm, un endroit idéal pour une première installation. De belles petites pièces qu'ils aménagèrent d'une bien belle manière. Ils apprirent en plus de tout cela une heureuse nouvelle : Caroline était enceinte.


11 avril 1988, Sweden, Stockholm

« Ce petit, Caro, c’est ton portrait craché. Il est aussi beau que toi. »»

Un petit garçon naquit en ce jour. Un petit Elias qui ressemblait comme deux gouttes d’eau à sa belle maman, mais qui était aussi blond que son père. Autant dire que les parents étaient aux anges en voyant cette petite bouille si attendrissante. Comblés tant au niveau professionnel que familial, les jeunes parents ne cessaient de s'occuper de leur fils.


11 juin 1990, Sweden, Stockholm

« Elias, ma petite tête blonde. Mon Elias, tu vas avoir une petite sœur, tu t'en souviens ? Et je compte sur toi pour la protéger. »

Le petit, ne comprenant pas encore tout était tout de même ainsi informé qu’une nouvelle petite tête allait rejoindre la famille. Ses parents savaient depuis quelques semaines qu’ils allaient à nouveau accueillir un nouvel enfant. Sachant maintenant que ça allait être une petite fille, ils avaient fait le choix d’informer le petit garçon pour qu’il ne soit pas trop surpris de ce qui pourrait se passer d’ici peu de temps. Il allait devoir apprendre à partager et ne pas être au centre de l’attention de toute la famille. Bien heureusement, ce petit était déjà d’une générosité sans faille et ni Jan ni Caroline ne s’en faisaient pour ça. Bien au contraire. De toute façon, ils voulaient une famille nombreuse.


17 octobre 1990, Sweden, Stockholm

« Avec ses petits yeux qui brillent et sa peau si pâle.. Une petite bouille d’ange. »

Toute la famille était là pour m'accueillir. Moi, la petite dernière. Jan et Caroline, mes parents, donc, étaient réellement comblés, tout se passait au mieux dans leur vie. Enfin, c'est ce que je crois. Un mariage empli d’amour qui n’était pas prêt de faillir, un petit garçon formidable -mon frère que j'aime tellement-, et maintenant, moi. Une petite Elina..


2 février 1997, Sweden, Stockholm

« Flash spécial : l’homme d’affaires Jan Forsberg et sa femme, l’avocate Caroline Forsberg ont été retrouvés morts… »

Forcément, il fallait qu’un événement tragique frappe ma famille alors qu'elle était si heureuse à ce moment-là. Ils ont été les victimes directes d’un terrible accident de la route dans lequel ils perdirent la vie sur le coup. Mon frère et moi -les deux E- étions tous deux chez notre grand-mère pour le week-end. Les parents étaient sur le chemin pour venir nous chercher lorsque la voiture dérapa sur une plaque de verglas, les envoyant contre un arbre. Ce fut en regardant les informations du soir tout en attendant nos parents qu'on a compris l’impensable.. Rien ne laissait supposer ce terrible coup du sort. Mon frère et moi, on partageait tous les deux la passion de notre père. On devait même le suivre le lendemain pour aller le voir jouer. Mais cela ne se sera jamais fait. C’était particulièrement terrible pour nous de perdre père et mère au même moment, alors qu’on avait encore besoin de leur amour. On allait grandir chez notre grand-mère qui s’était jurée de faire au mieux, même si elle était parfaitement consciente que rien ne sera comme avant..


1er août 2005, Sweden, Stockholm

« La musique ? Je ne peux pas vivre sans.. C’est mon moyen de m’exprimer et tu le sais très bien ! »

De Nirvana à Metallica, Iron Maiden en passant par Green Day, j'ai grandi en musique. C’était pour moi la façon la plus simple de me construire et de me trouver. Passionnée, j'ai commencé très tôt à jouer de la guitare et du piano tout en me mesurant à mes idoles, mais aussi à écrire des textes qui peignaient mon quotidien, mon histoire, mais aussi mes attentes. Bon, ce n'était rien de fameux pouvant prétendre à un quelconque titre de révélation de l'année, hein. Juste histoire de mettre des mots sur mes émotions et les faire passer avec un peu plus de douceur, en musique. Et puis.. La mort de mes parents restant ancrée en moi, je me suis forcément rapprochée davantage de mon frère. Il a toujours été là pour moi. Fusionnels et inséparables. Voilà ce qu'on était.

D’ailleurs, on fréquentait le même club de hockey. Car oui, on a gardé, tous deux, ce souvenir de notre regretté père. Disons simplement qu'on ne pouvait pas laisser tomber cette sorte d'héritage familial. Pourtant, cela ne m'a pas empêché d'ajouter quelques cordes à mon arc. Je suis une mordue d'équitation, mais aussi d'escrime. J'ai, du coup, toujours rêvé de faire des spectacles équestres mêlant capes et épées aux foulées des chevaux dans un costume de princesse. Et oui, je restais une fillette rêveuse. Bref..
Ce fameux 1er août marqua un tournant dans ma vie. Un très bon ami de mon frère, un certain Darren que je ne connaissais pas encore emménagea à Stockholm pour rejoindre Elias en sport-études.


« Et si mon introduction déjà rédigée était trop longue ? Je doute que cela plai… »

Et alors que j'étais sur la glace un matin, seule, pour prendre un peu de bon temps, j'ai percuté (ou je fus percutée, tout dépend du point de vu..) par cette fameuse personne dont je ne connaissais alors que le prénom. Darren. Un Écossais, dont l'accent m'a tout de suite bien amusé. On allait être amené à se voir très souvent d'ailleurs puisqu'on allait fréquenter la même école, le même club et surtout en ayant tous deux un lien très fort avec Elias. Je ne sais pas d'où ils ont bien pu se connaître. Sans doute, un stage auquel ils ont tous deux participé avant cela et ayant, certainement, gardé le contact grâce à Internet. Ce détail-là ne m'a jamais préoccupé, raison pour laquelle je n'en sais pas plus.

« Oh, je suis désolée.. Je... Excuses moi » que j'ai alors bafouillé encore sous la surprise, relevant lentement mon regard vers lui. Sans savoir pourquoi, mes joues rosirent, les vilaines. Ce n’était pourtant pas mon genre de me laisser aller ainsi.. Sa voix douce et rassurante, et son sourire face à cette situation m'ont alors bien rassurée. On a alors bien échangé sur cette glace, en profitant pour patiner tranquillement l'un à côté de l'autre. J'ai appris à le connaitre, un gars très sympa, ayant le même âge que mon frère et qui se ressemblaient beaucoup. Un bon moment ponctué de petites courses amicales, nos patins nous démangeant forcément de temps à autre. Et puis, j'avais vraiment besoin d'une présence près de moi. C'étaient les vacances et Elias était parti en camp d'entraînement. Il n'allait rentrer que la semaine suivante..

Lorsqu’Elias était enfin rentré, il fut plutôt surpris de cette amitié naissante, mais déjà évidente qu’il y avait entre son meilleur ami et sa petite sœur. Cela crevait les yeux, d'après lui, qu’il y avait un petit quelque chose entre nous. Sur le coup, mon cher frère ne savait même pas s’il devait être ravi de la situation ou au contraire prendre son meilleur ami en grippe pour l’éloigner de moi. Raisonnable et connaissant son ami, il a alors décidé de nous laisser vivre notre petite histoire, étant persuadé que ça n’allait pas aller très loin.


17 octobre 2010, Sweden, Uppsala

Notre joyeux trio inséparable s’était retrouvé aux origines mêmes du couple que formait Jan et d’Hannah. Et oui, on a tous les trois rejoints l’université d’Uppsala. Certes, je ne les ai rejoints que quelques années plus tard, mais qu’importe.

Ce bonheur sans nuage ne vous rappelle rien ? Et pourtant …


6 février 2012, Sweden, Uppsala

« Pourquoi ? Pourquoi faut-il qu’à chaque fois le malheur surgisse ? À croire que je suis maudite.. »

Un dernier baiser et deux semaines auparavant Elias et Darren avaient fait route pour un petit week-end avec les autres personnes de leur promo. Ce 6 février, je m'étais faite toute belle pour leur retour. Je scrutais la route qui menait au parking de l’université l'ayant alors sous les yeux. Ils avaient déjà énormément de retard, cela était assez intriguant. Personne ne répondait au téléphone. Restant dans ma voiture, au chaud, j'attendais.. Mon frère me manquait beaucoup, Darren tout autant, mais je restais persuadée qu’ils avaient passé un très bon week-end pendant que pour ma part, j'avais pu réviser tranquillement pour mes partiels à venir.

3 heures plus tard, ils n'étaient toujours pas là. Je ne comprenais pas. Personne ne comprenait. Aucune nouvelle ? Inquiète, je ne cessais de regarder mon téléphone à longueur de temps, lorsque la mauvaise nouvelle m'arriva enfin..

« Mademoiselle Svensson ? Je suis le docteur Ohlsson de l’hôpital de Stockholm ... » c’était sûr maintenant, il était arrivé quelque chose au bus qui les transportait. J'en avais la certitude. Cette pensée me rendait immédiatement malade.. « Votre frère, Elias, est actuellement hospitalisé, mais il devrait s’en sortir très rapidement. Ses blessures ne sont que superficielles ». Serrant fort le téléphone dans ma petite main, je ne respirais plus. Qu'est-ce qui leur était donc arrivé ? Je serrais le volant de ma voiture de ma main libre, le regard perdu. Plusieurs personnes dans le même cas que moi semblaient peu à peu comprendre à leur tour ce qui s'était passé. Une once d’espoir me venait tout de même en tête. Elias allait bien, il allait s’en sortir ! Mais, bien entendu, le sort d'une autre personne m'inquiétait tout autant. J'ai dû batailler pour pouvoir avoir de ses nouvelles, n'étant pas de sa famille. Un fait qui me laissait présager presque le pire au sujet de Darren. Après une longue lutte verbale avec le corps médical de l'hôpital, ils avaient cédé à ma demande. Mais pas pour m'annoncer une bonne nouvelle. « Oui, je comprends très bien votre inquiétude, mais concernant cette personne, je ne peux rien vous assurer pour le moment ». Comment ça, rien pour le moment ? C'était quoi, ce délire-là ? L'idée de rejoindre Stockholm m'effleura l'esprit, mais je n'étais définitivement pas en état de prendre la route..

Comment ça, pas de nouvelles ? Qu’est-ce que cela voulait bien vouloir dire ? Les larmes aux yeux, je rentrais tant bien que mal chez moi, chez nous. Et oui, on avait emménagé ensemble. Je sombrais dans une folle tristesse. Après mes parents, c’était au tour de Darren de me quitter si précipitamment ? Sérieusement ? Qu’avais-je donc fait pour mériter toute cette peine ? C’était bien de trop pour mes frêles épaules. Ah, il devait jubiler de me voir souffrir ce simplet qui tirait les rênes du destin.. Toute pensée positive me quittait. Mon frère que j'aime tant allait s’en sortir. Mais pas « Lui ». Et j'étais bien loin de la triste réalité. Jamais je n'avais pensé, ne serait-ce qu'un court instant, qu'il était disparu. Évaporé dans la nature. Sans signe de vie, sans corps retrouvé. Rien.


13 septembre 2012, Sweden, Uppsala

« Aller Elias, viens avec moi. S’il te plaît.. J’en ai besoin, je ne peux pas rester infiniment ici. »

Cela faisait déjà bien trop de mois qu’il était parti. Enfin parti, personne n’en avait jamais rien su ! Son corps n’avait pas été retrouvé sur le lieu du drame. Voilà pourquoi le médecin avait été aussi fataliste au téléphone. Au fond de moi, je priais pour qu’il soit à quelque part, vivant. Même si cela était étrange qu’il ne soit pas revenu depuis tout ce temps.. Mais, j'avais surtout besoin d’un renouveau, d’une nouvelle prise d’air. De tout reprendre à 0. Cela allait déjà mieux, cette disparition commençant à cicatriser dans mon esprit et mon cœur. Cependant, pour ça, il fallait que je vois autre chose que ces bâtiments bien trop familiers.

Mon frère semblait réticent à me suivre. Pourquoi ? Je n’en avais aucune idée. Peut-être changera-t-il un jour d’avis ? C'est ce que j'espérais, grandement. J'avais besoin de lui et j'allais me mettre à compte, dès mon départ pour les Etats-Unis -où j'avais eu une offre de boulot plus qu'intéressante-, le nombre de jours qui allaient nous séparer.

Ce 13 septembre, ayant -presque- terminé mes études de Game Design, je me devais de quitter ces lieux qui me laissaient tellement de souvenirs de Darren. Ce renouveau dont j'ai besoin me tend les bras. À moi de saisir cette chance…


10 janvier 2017, USA, Boston

« Elias, c'est la merde ici. Je n'ai pas envie de partir .. »

Malheureusement pour moi, mon visa pour le travail expire bientôt. Mon employeur, même s'il est plus que satisfait de mon travail depuis tout ce temps ne peut rien y faire. Je suis juste condamnée à rentrer en Suède très prochainement. Et je n'en ai aucune envie. Je suis bien, ici. Avec mon petit groupe de joueurs que j'adore et qui me permettent de profiter de ce gros jeu sur lequel je bosse, mais avec une autre casquette que la nana qui bosse dessus. Avec eux, même s'ils connaissent mon boulot, je peux être moi-même. Jouer comme eux, leur parler en même temps.. J'ai vraiment peur qu'en rentrant chez moi, ces liens que j'ai tissé ces dernières années s'effondre à cause du décalage horaire ou n'importe quoi du genre. Je n'en ai tout simplement pas envie. Ma vie reprend un certain sens, je n'ai pas envie de recommencer à zéro une fois de plus .. Bien entendu, ils le savent. Je leur ai dit que j'allais devoir rentrer en Suède. La voix loin d'être aussi enjouée qu'habituellement, forcément.



Dernière édition par Elina Svensson le Mer 4 Jan - 23:49, édité 4 fois
Judicaël Sawyer

avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 27/12/2016 ☆ MESSAGES : 39 ☆ IDENTITES : Nathanaël, le prêtre sexy
☆ METIER : Co-propriétaire d'une boutique, dans laquelle j'y suis vendeur/libraire, si on peut dire. (boutique de "geek", pour faire bref).

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   Mer 28 Déc - 11:45

Tu pourris ma fiche, je pourris la tienne Logique Arrow

Y'a un p'tit geek qui voulait marquer son territoire, du côté de sa future femme

_________________
I see dead people.
You have to consider the possibility that God does not like you. He never wanted you. In all probability, he hates you. This is not the worst thing that can happen. We don't need Him. Fuck damnation, man, fuck redemption! If we are God's unwanted children, so be it!
Elina Svensson

avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 28/12/2016 ☆ MESSAGES : 47 ☆ IDENTITES : Shiloh la toute chou
☆ DISPO RP : SI PATIENT, OK

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   Mer 28 Déc - 15:43

C'est meugnon Polluage de fiche réciproque Adorable ce Judina

Qu'il le marque donc
Matthew-J. Caulfield
ADMIN ∞ fire and ice
avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 13/10/2015 ☆ MESSAGES : 495 ☆ IDENTITES : willou le bg, lena la bonnasse, c la chaudasse
☆ DISPO RP : OVERBOOKE(E)
☆ AGE : 39
☆ METIER : urgentiste titulaire
☆ LA-BAS : dans la salle de repos de l'hôpital
☆ ON YOUR MIND :


Voir le profil de l'utilisateur http://brokenbodies.forumactif.fr/t74-matthew-life-s-too-short-to-even-care-at-all http://brokenbodies.forumactif.fr/t129-matthew-love-is-a-lie

MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   Mer 28 Déc - 19:48

vous me tuez :mdr:
(juste pour que vous le sachiez)

et vous êtes trooooooop rapide, même pas encore eu le temps de m'en remettre :mdr:
anyway, rebienvenue, vous connaissez la maison, j'ai hâte de voir ces nouveaux perso :3
(et vous me réservez des liens, tralali, lala)

_________________
(va être refaite parce que les gifs sont plus hébergés et ça sucks à fond.
)
Elina Svensson

avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 28/12/2016 ☆ MESSAGES : 47 ☆ IDENTITES : Shiloh la toute chou
☆ DISPO RP : SI PATIENT, OK

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   Jeu 29 Déc - 20:44

Désolée On n'y est pour rien, promis

Merci beaucoup en tout cas Et sans soucis pour des p'tits liens

_________________
And she's too scared to get close to anyone, because anyone that ever said, "I'll be there" left her with a broken heart.
Constance Lewis
ADMIN ∞ beloved and betrayal
avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 24/09/2016 ☆ MESSAGES : 30 ☆ IDENTITES : mattou le chaton, willou le louveteau, lena la guerrière
☆ DISPO RP : ENCORE DISPO
☆ METIER : résidente de seconde année
☆ ON YOUR MIND :

clara » libre


Voir le profil de l'utilisateur http://brokenbodies.forumactif.fr/t266-it-s-a-sky-full-of-stars

MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   Jeu 12 Jan - 15:49


✩ ✩ ✩ ✩ ✩
congrats, you're in !


Oh tiens, une suédoise  
Les groupes de musique sont approuvés (toujours mettre Nirvana en premier pour m'acheter   )

T'as oublié de préciser le groupe dans lequel tu veux être, mais j'vais te mettre quand même dans les Wound, va (a) Et il me manque aussi le code du recensement du job d'Elina
Et j'finis de te valider tout de suite I love you


C'est le grand jour, petit chanceux ! En effet, te voilà maintenant admis à l'hôpital, que tu sois un patient ou un médecin. C'est donc à partir de maintenant que tu peux vraiment prendre part à l'aventure Broken Bodies et crois-moi, tu ne le regretteras pas ! Toutefois, avant que tu ailles t'éclater avec tes compagnons de route, voici quelques petits rappels :
- organiser un répertoire est toujours utile, surtout pour qu'on puisse savoir qui contacter en cas de malheur - non pas que nous te le souhaitions, évidemment. Et si tu le souhaites, nous t'invitons, aussi à tenir une fiche de rp à jour, pour que les autres curieux puissent lire tes précédents sujets et qu'on puisse tous voir l'évolution de ton personnage !
- créer tes scénario si jamais tu attends quelqu'un de vraiment très importants pour ton évolution (et n'oublie pas de faire recenser leurs avatars).
- si tu le souhaites, tu peux aller faire la connaissance des autres joueurs dans le flood, c'est toujours sympa de connaître un peu ceux avec qui on croise les mots ;)
Sur ce, il ne me reste plus qu'à te souhaiter un excellent jeu ! Et n'oublie pas, si tu as la moindre question, tu peux contacter Matthew ou Novah !

_________________

    ✩ ✩ ✩ ✩ ✩
    falling for you

Shiloh Murray
MEMBRE DU MOIS ∞ félicitations !
avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 29/06/2016 ☆ MESSAGES : 86 ☆ DISPO RP : SI PATIENT, OK
☆ AGE : 25
☆ METIER : Pas de chance pour moi, je ne suis pas la vétérinaire dont je rêvais en étant gamine. Mais.. J'ai, à mes yeux, le plus beau métier. Cavalière de reining à mon compte depuis quelques années. Avec mes chevaux et ceux de clients, bien entendu. Une belle écurie qui se garnit de très bons chevaux à mesure que le temps passe.
☆ LA-BAS : Dans cette foutue chambre qui n'est pas LA mienne .. Et dans laquelle je suis bien partie pour rester un bon moment. J'en suis ravie, vous n'imaginez même pas.
☆ ON YOUR MIND :

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   Jeu 12 Jan - 16:14

Han la honte

Je file éditer tout ça

Merciiii


_________________

    I am everything. I am anything. I am automatic.
    I am yesterday. I am everyday. I am gonna be...
    code broadsword.
Elina Svensson

avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 28/12/2016 ☆ MESSAGES : 47 ☆ IDENTITES : Shiloh la toute chou
☆ DISPO RP : SI PATIENT, OK

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   Jeu 12 Jan - 16:20

Voila

_________________
And she's too scared to get close to anyone, because anyone that ever said, "I'll be there" left her with a broken heart.
Matthew-J. Caulfield
ADMIN ∞ fire and ice
avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 13/10/2015 ☆ MESSAGES : 495 ☆ IDENTITES : willou le bg, lena la bonnasse, c la chaudasse
☆ DISPO RP : OVERBOOKE(E)
☆ AGE : 39
☆ METIER : urgentiste titulaire
☆ LA-BAS : dans la salle de repos de l'hôpital
☆ ON YOUR MIND :


Voir le profil de l'utilisateur http://brokenbodies.forumactif.fr/t74-matthew-life-s-too-short-to-even-care-at-all http://brokenbodies.forumactif.fr/t129-matthew-love-is-a-lie

MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   Jeu 12 Jan - 16:31

T'inquiète, Judi avait aussi oublié le métier alors (a)
Non puis comme j'viens de lui dire : les oublis, ça arrive à tout le monde et vous me faîtes des fiches complètes, j'vais pas vous en vouloir pour un p'tit détail I love you

_________________
(va être refaite parce que les gifs sont plus hébergés et ça sucks à fond.
)
Nathanaël Chaplin

avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 29/06/2016 ☆ MESSAGES : 92 ☆ IDENTITES : Judicaël, le p'tit geek
☆ DISPO RP : SI PATIENT, OK
☆ METIER : Prêtre

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   Jeu 12 Jan - 16:31

Bon, on est toutes les deux des élèves dissipées, à oublier de remplir une p'tite partie de nos présentations ! Ca va pas, ça :p

Bref, bravo pour ta validation ! (Et Nirvana, c'est la vie, j'approuve ** ) [Oui, je voulais juste dire ça, en fait, j'assume XD]

_________________
J'ai tellement rêvé que le réel me tue.
Moi, j’ai toujours eu ce dont j’avais envie mais jamais ce dont j’avais besoin : une main qui se tend et quelqu’un qui me comprend. Des yeux qui me pardonnent d’avoir mentit autant, quelqu’un qui me répare, qui met de l’or dans ma vie.
Elina Svensson

avatar

☆ INSCRIT DEPUIS : 28/12/2016 ☆ MESSAGES : 47 ☆ IDENTITES : Shiloh la toute chou
☆ DISPO RP : SI PATIENT, OK

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   Jeu 12 Jan - 17:39

Ahah ils commencent bien les deux Comme quoi, sont faits l'un pour l'autre

Et la Cahuete, elle file de ma fiche sinon je la mange
J'ai dévoré une tablette de Milka peanut/caramel, ça ne me fait pas peur

Merci en tout cas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eli - Never look back..   

 
Eli - Never look back..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bleach - 99 - Turn Back The Pendulum 10
» [ANIME] Ride Back
» Strike Back
» Retour aux Philippines - Back To Bataan - 1945
» [Iron Chef] Luciole - No Turning Back !!! [REBORN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Broken Bodies :: ADMISSION :: Medical files :: + dossiers acceptés
-
Sauter vers: